Retour sur une rencontre prospective hors du commun

En ce début d'année très perturbé, la traditionnelle Rencontre Prospective a eu lieu en distanciel. Outre ce caractère inhabituel, il s'agissait également de la première rencontre prospective en commun avec nos confrères bretons du CDIB.

Benoist Clouet et Caroline Thibault, chargés de prospective, ont menés 4 sessions d'environ 2h où malgré la distance, de bons échanges entre pairs ont émergés.

Parmi les points soulevés :

- La difficulté de relocaliser en raison de couts élevés non amortissables et non vendables aux clients. L'évolution des comportements du consommateur n'est encore pas suffisamment marquée et sans aides massives de l'Etat ou de l'Europe, cette relocalisation semble relever de l'utopie politique.

- Des aides qui malheureusement sont fléchées presque exclusivement sur le numérique et les grandes entreprises.

- Alors "pour éviter de subir ce qui va arriver, il faut se mettre à la manoeuvre et être force de proposition", Thierry Troesch. Il va falloir en passer par une déconstruction si l'on veut pouvoir reconstruire dans cet esprit de relocalistion.

- Plein de questions se posent et notamment comment prendre les bonnes décisions quand les choses se complexifient ?

- De nouvelles émotions font leur grande apparition en entreprise - écoute et générosité - ainsi que la notion de bien commun.

A l'affiche
Archives
Rechercher par Tags

© Comité de Développement des industries Mécaniques - matériaux des Pays de la Loire et ses partenaires

cdm(at)cdm-pdl.fr