mar. 16 mars | Pornic

Atelier - L’organisation vivante : une réponse aux enjeux de croissance et de performance des entreprises industrielles

L’organisation vivante : une réponse aux enjeux de croissance et de performance des entreprises industrielles qui concilient économie et écologie ?
Les inscriptions sont closes
Atelier - L’organisation vivante : une réponse aux enjeux de croissance et de performance des entreprises industrielles

Time & Location

16 mars, 13:30 – 17:30 UTC+1
Pornic, La Font aux Bretons, 44210 Pornic, France

About the Event

Cet atelier immersif en mode intelligence collective s’attachera à répondre, entre autres, aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que la performance d’une organisation ?
  • Comment gérer les ressources et l’énergie de l’entreprise ?
  • Quel regard porter sur les écosystèmes ?

Au contact de la nature, nous allons observer et décoder, avec les principes du vivant et de la permaculture, l’organisation de certains éléments de ce lieu.

Ces apports, ces nouvelles connaissances, notre expérience, seront ensuite cross-fertilisés en atelier pour faire émerger ensemble des méthodes et outils que nous pourrons transposer dans notre réalité d’entreprise.

Code vestimentaire décontracté et en fonction de la météo : bonnes chaussures ou bottes, coupe-vent, imper ou blouson chaud.

Atelier animé par :

  • Christiane JENNY, coach en management chez Baobab      Factory, qui accompagne la transition des organisations face à l'urgence      des défis du monde ! Permacultrice, amoureuse enthousiaste des êtres      vivants, des racines profondément ancrées dans le sol, elle a passé 30 ans      en entreprise en tant que dirigeante et change manager.
  • Mathieu      DAVID, Paysan Permaculteur, engagé dans la transformation      des paysages et des organisations avec le vivant pour modèle. Après un      début de carrière dans l’urbanisme et l’aménagement de territoires, il      s’est rapproché de la nature et des métiers de la terre. Mathieu a rejoint      La Fontaine aux Bretons début 2020 pour accompagner le domaine dans la      transformation permaculturelle à laquelle il aspire et y développer «      l’autonomie » alimentaire, entre autres.

Share This Event